Romain Gary dans « La vie devant soi »

Je pense que pour vivre, il faut s’y prendre très jeune, parce qu’après on perd toute sa valeur et personne ne vous fera de cadeaux. Momo Prix Goncourt 1975, « La vie devant soi » est, sans conteste, l’un des plus beaux romans de Romain Gary. Je n’arrive pas à compter combien de fois, je l’ai lu etPoursuivre la lecture de « Romain Gary dans « La vie devant soi » »